Roman jeunesse La sixième Dinah et moi
Roman jeunesse dès 11 ans
La sixième Dinah et moi, Marianne Rubinstein, 
Nathan, 2014, 5,20 euros, 

note_4

Résumé de ce Roman Jeunesse : Avant de rencontrer Dinah, je croyais que Léa était ma meilleur amie, mais en fait ce n’était plus de l’amitié, c’était de l’habitude. Sauf que je ne m’en étais pas rendu compte parce que la vraie amitié, je ne savais pas ce que c’était.

Mon avis : Voici le genre de petit roman jeunesse que j’aurai adoré lorsque j’étais jeune. J’aimais beaucoup ces histoires ancrées dans la réalité qui parle d’amitié et finalement de thèmes qui nous touchent dans la vie de tous les jours. Vous me direz c’est toujours un peu le cas aujourd’hui, et c’est sûrement pourquoi ce petit roman m’a bien plus.

L’histoire de ce roman jeunesse est celle de Louise, une jeune adolescente. Elle est amie depuis toujours avec Léa, jusqu’à ce que celle-ci change et s’éloigne d’elle. D’abord triste, Louise, se rend finalement compte que cet éloignement est une bonne chose puisqu’elle va découvrir la véritable amitié avec Dinah. Très vite les deux jeunes filles se lient d’amitié et malgré leurs différences et ont beaucoup de points communs et de passions communes. Mais cette amitié va être mise à mal à cause des autres : Maxime qui aime Dinah, et Léa qui jalouse. Mais il y a aussi Léa et Sonia par exemple, qui ne supportent pas Dinah. Leur amitié va t-elle résister ?

J’ai bien accroché à cette petite histoire d’amitié car elle est très réaliste.
L’amitié de ces deux jeunes filles est touchante et rappelle irrémédiablement nos années collèges. Si au départ, on pense que tous les opposent, Louise et Dinah vont se trouver des tas de points communs et chacune va entrainer l’autre dans son monde.
C’est ainsi que l’auteur nous parlera de manga, du japon, mais aussi des Etats-Unis.
Et puis, on aborde aussi le thème de la maladie, et plus précisément des allergies alimentaires. Beaucoup d’enfants en souffrent, et on en parle peu encore. C’est donc ici l’occasion de montrer aux enfants que malgré cette maladie on peut vivre comme tout le monde. Le tout est de faire attention. Et cela est très bien démontré dans le livre. Une erreur, une mauvaise plaisanterie peut vite tourner au drame.

C’est un roman court et idéal aux enfants d’une dizaine d’années environ, ou qui entrent au collège.
Ils n’auront aucun mal à enchainer l’histoire, et seront très certainement pris dans l’histoire de ces deux héroïnes attachantes et à l’amitié émouvante.

Un roman jeunesse intéressant sur l’amitié, mais qui aborde d’autres thèmes tout aussi importants.
Je le recommande aux enfants qui aiment ce genre d’histoire ancrée dans la réalité et dans leur vie.

Author

Laisser un Commentaire


.