Le journal d'Aurélie Laflamme - Michel Lafon - Les lectures de Liyah
Le journal d’Aurélie Laflamme, Tome.8 : Les pieds sur terre,
India Desjardins,
Michel Lafon, 2013, 14,20 euros,
Roman jeunesse dès 14 ans 

Résumé : Aurélie Laflamme n’a plus de temps à perdre ! À quelques mois de la fin du lycée, elle met les bouchées doubles pour réussir son année. Elle doit aussi s’inscrire à l’université, préciser ses projets de carrière et, par-dessus tout, réussir à prouver que ses neurones sont bel et bien fonctionnels. Mais avec un bal de fin d’année à préparer (difficile, quand on n’a aucun talent pour le stylisme ni pour se dénicher un cavalier), sa concentration risque d’être mise à rude épreuve. Et son entourage ne lui facilite pas la tâche… Ses amis lui prennent la tête avec leurs histoires de cœur compliquées. Quant à sa mère, voilà qu’elle décide d’avoir un autre enfant ! Pour Aurélie, cette étape est décisive. Elle devra enfin apprendre à trouver sa place dans l’univers et s’accepter telle qu’elle est.

Mon avis : Ce n’est pas sans émotion que j’écris cet article. Ce livre clôture l’excellente série du Journal d’Aurélie Laflamme. Après avoir lu les tomes 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7, nous voici au huitième et dernier tome.
Si vous me suivez un peu, peut être avez-vous remarqué que je suis vraiment tombée sous le charme de cette série, dès la première rencontre. A chaque sortie d’un nouveau tome, je me précipitais dessus. Ce dernier tome est posé sur ma table de nuit, depuis sa sortie, soit deux mois environ. J’avais très envie de le lire, et en même temps, j’avais une sorte d’appréhension. Disons le clairement, je n’avais pas du tout envie de quitter l’univers d’Aurélie, et de me dire à la fin « Ben voilà, c’est fini… » Mais bon, je ne pouvais reculer davantage cette lecture,  car évidemment, j’étais très curieuse de connaitre la conclusion de cette série. Alors j’ai profité d’un petit moment flop, pour m’y jeter. Je savais que c’était LE moment idéal pour le lire. Mais effectivement, maintenant je me dis « Ben voilà, c’est fini… » avec une pointe de nostalgie. Mais je sais d’ores et déjà, que c’est une série que je relirai dès que l’envie se fera sentir.
Bon vous allez dire, que j’en fais peut être un peu trop pour un livre, mais franchement, lisez et vous comprendrez ! 😉

Dans ce dernier tome, on se rend compte à quel point elle a grandi au fil des tomes. Elle arrive à la fin de sa dernière année de lycée, et elle doit donc envisager ses études en fac. Ses amis sont toujours les mêmes, eux aussi évoluent, grandissent, tout comme les amours d’Aurélie.
Il est difficile de vus parler de ce tome sans spoiler les précédents, donc je vais tâcher de ne pas trop en dire, mais sachez que dans ce tome, la vie d’Aurélie prend une nouvelle fois un nouveau tournent, et la petite Aurélie va bien devoir trouver sa place.

Que vous dire de plus ?

Aurélie est une jeune fille vraiment vraiment attachante. Elle est drôle, gentille et très maladroite, ce qui la rend d’autant plus touchante. J’aime sa façon de penser, son esprit complétement tordu, son imagination débordante et son sens de la répartie (parfois à retardement). Aurélie n’est pas une héroïne parfaite, elle est comme toutes les ados. Évidemment, les ados n’auront aucun mal à s’identifier à elle.

Au delà de la légèreté apparente de cette série se cachent des thèmes plus difficiles tels que la mort, le deuil, la recherche de sois-même, et tous les petits problèmes liés à l’adolescence : amour, famille, école, amis, …
India Desjardins aborde tout cela avec un ton frais et léger, très drôle également, mais tout en conservant une part d’émotion.
Lire ces huit tomes ont été un véritable plaisir à chaque fois, et s’il y avait eu huit tomes de plus, j’en aurai été d’autant plus heureuse. Mais bon, comme on dit si bien, tout à une fin, et pour les aventures d’Aurélie elles se terminent ici, avec la fin d’une époque pour elle (le lycée). On ne peut qu’imaginer ce qu’elle fera par la suite, ou encore supplier India Desjardins pour qu’elle écrive une suite le plus vite possible. J’envisage d’ailleurs de faire circuler une pétition pour faire pression sur l’auteur. N’hésitais pas à me rejoindre dans ce mouvement ! 😉

En conclusion, je vous conseille, recommande, oblige à lire cette série. L’univers d’Aurélie vous charmera que vous soyez ado ou adulte. Et dis donc, à ce moment même, c’est fou que je vous envie, vous qui n’avez pas encore commencé cette lecture. Un tas de bons moments vous attendent ! Profitez-en bien ! 😉

Je vous invite également à découvrir mon article Pandore Explore… Les journaux intimes. Vous y trouverez différents livres écrits sous forme de journal intime.

 

Author

2 Comments

  1. J’aime Aurélie pour les mêmes raisons que toi et j’ai eu du mal à lui dire bye aussi !

    • Liyah Reply

      Ah oui c’est dur dur ! C’est fou comme on peut s’attacher à un personnage !

Write A Comment