Mon papa est un zarzouilleur - P'tits berets - Les lectures de LiyahMon papa est un zarzouilleur, Séverine Vidal et Eléonore Thuillier,
Les p’tits bérets, 2012, 12,90 euros,
Album jeunesse dès 4 ans

Résumé : Papa ne part plus au travail. Il est au chômage. Il désespère de trouver un emploi. Pour lui remonter le moral, Zoé sa fille, dresse la liste de tout ce qu’il sait faire : gratouilleur de tête, chanteur sous la douche, diseur de gros mots. Cette liste aide le papa de Zoé à y voir plus clair. Il se décide à écrire des candidatures spontanées.Là aussi, Zoé ajoute sa touche finale pour que les employeurs se rendent compte que son Papa n’est pas n’importe qui…

Mon avis : Depuis quelques temps, papa ne va plus au travail. Les choses ont changé. Certaines en bien, papa peut s’occuper davantage de Zoé, mais surtout ce qui a changé, c’est la joie, la bonne humeur et les sourires. Tout cela semble bien loin. Les parents de Zoé semble très tristes et ne rigolent plus à ses blagues.
Zoé sait bien que son papa est doué pour un tas de choses, elle va donc l’aider à retrouver un travail.

J’ai beaucoup aimé cette histoire car elle parle d’un sujet très présent (hélas) dans notre société. Le chômage frappe de plus en plus de famille, le travail est de plus en plus difficile à trouver. Les papas se retrouvent de plus en plus, à la maison en attendant que la situation s’améliore. Hors mis le fait d’avoir cette impression de ne servir à rien, pour la personne qui se retrouve au chômage, s’ajoute évidemment, les difficultés financières.
Ces situations deviennent de plus en plus courantes, et il est important d’en parler aux enfants, et ce, même depuis le plus jeune âge. Les enfants comprennent beaucoup plus de choses que l’on pense. Ils sont très sensibles à ce que nous ressentons, et mieux vaut, je pense, en parler, plutôt que de laisser un malaise s’installer au sein de la famille. les enfants ne sont pas dupes.

Cet album sera donc un très bon outil de discussion pour désamorcer le problème, en parler plus facilement, et en plus avec une jolie note d’espoir et d’optimiste pour la fin de l’histoire.

Mon papa est un zarzouilleur 1 - P'tits berets - Les lectures de Liyah

J’ai aimé l’écriture de Séverine Vidal qui est simple et franche. Elle dit les choses clairement, et même si parfois on sent un malaise palpable (la maman fait les courses en répétant que tout coûte les yeux de la tête), il domine toutefois beaucoup de bonne humeur et d’espoir, notamment grâce à la petite Zoé. De toute façon, dans ces cas là, seuls les enfants savent faire sourire les grands.

Mon papa est un zarzouilleur 2 - P'tits berets - Les lectures de Liyah

Les illustrations sont tout aussi réussies. Elles sont rigolotes et pleine d’humour. Elle dédramatise ce sujet si délicat.

Un album vraiment super, que je recommande en ces temps, quelque peu difficile.

Author

1 Commentaire

  1. J’aime bien quand ça aborde des problèmes de ce style, ça nous aide à parler aux enfants, merci pour la découverte !

Répondre à Mia Annuler la Réponse


.