Roman pour enfants Un violon dans les jambesRoman pour enfants dès 11 ans, 
Un violon dans les jambes, 
Hervé Mestron, 
Syros, Tempo, 2013, 5 euros 
note_4

Présentation de ce roman pour enfants : Iris n’était pas comme mes copines du collège, qui, parce que j’étais handicapé, jouaient les douces en caressant l’armature de mon fauteuil. Ma voisine ne se préoccupait que d’une chose, le violon, et de mes difficultés pour l’apprivoiser. Nous parlions d’une sonorité agréable à obtenir, du placement de la main droite sur la baguette, du contact des doigts sur les cordes. Fauché à onze ans par une voiture, Bastien perd l’usage de ses jambes. Son quotidien, fait d’immobilité, de silence et surtout de solitude, est bouleversé le jour où une jeune violoniste emménage dans un appartement voisin du sien.

Mon avis : J’avais envie de lire ce petit roman pour enfants depuis quelques temps déjà, mais il s’est laissé oublier dans mon immense PAL. Pourtant une fois ressorti, je l’ai lu très rapidement et cette histoire m’a beaucoup plus.

Bastien est un jeune garçon qui s’est retrouvé dans un fauteuil roulant à la suite d’un accident. Il n’a plus goût à rien, et rien ne le motive, jusqu’à l’arrivée d’Iris, sa voisine qui joue du violon. Bastien est très vite hypnotisé par cet instrument et Iris va lui prêté un violon pour lui apprendre à jouer. Bastien ne se séparera plus de son instrument.

Ce petit roman pour enfants se lit avec plaisir et très rapidement.
Bastien est un jeune garçon auquel on s’attache. Au départ, on éprouve forcément de la peine pour lui, on ressent son mal être, et petit à petit, grâce à la musique, il va s’épanouir et trouver sa voix. Il est doué dans ce qu’il fait, ce qui va l’aider à repousser ses limites.

J’ai beaucoup aimé le message de l’histoire, d’aller au bout de ce que l’on entreprend, malgré le regard des autres, l’avis des autres, … Il faut d’abord croire en sois et réaliser ce que l’on souhaite sans se soucier d’autrui.
Ici on parle également d’handicap mais ce n’est pas le sujet principal, on ne tourne pas que autour de cela, et j’ai beaucoup apprécié cette façon de procéder. Effectivement, en lisant un livre sur le handicap, on peut avoir un peu peur de trouver un récit triste ou le protagoniste s’apitoierai sur son sort, mais ce n’est pas le cas ici, et justement Bastien va aller au-delà de tout ça grâce à sa passion.
Il y a également en fond, une petite histoire d’amour quelque peu tourmentée qui apporte une bonne dose de sentiments et d’émotions.

Ce roman pour enfants est bien écrit et est très agréable. Ca se lit vite et bien, et je pense que les jeunes enfnats n’auront aucun mal à apprécier cette lecture.

Un roman pour enfants très joli et bien écrit sur le handicap mais aussi et surtout sur la passion. 

Author

Laisser un Commentaire


.