Trois petits riens - Balivernes - Les lectures de LiyahTrois petits riens, Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo,
Balivernes, 2013, 12 euros,
Album jeunesse dès 4 ans
note_3

Résumé : Le bonheur n’est souvent fait que de petits riens. Alors s’ils sont trois, tout est possible !

Mon avis : Cette petite histoire est à la fois amusante et touchante.

C’est l’histoire de trois petits riens. Pourquoi trois petits riens ? Parce qu’on dit souvent que le bonheur n’est fait que de petits riens, alors s’ils sont trois, tout est possible. Rien que cela j’ai trouvé l’idée tellement mignonne … C’est le genre de petites phrases qui me parlent.
Ces petits riens vont faire tout leur possible, même se plier en quatre pour retrouver le doudou de la petite Louise.

J’ai vraiment trouvé l’histoire très mignonne. Elle est toute simple, mais tellement originale. J’aime beaucoup l’idée de ces petits riens personnifiaient qui font le bonheur de chacun.
La mise en avant du doudou, attirera forcément l’attention des enfants sur cette histoire. Quelle plus grande peur pour un enfant que de perdre son doudou ?
De plus, un invité pas comme les autres, le père Noël en personne s’est glissé dans cet album ! De quoi ravir davantage encore les enfants.

J’ai aussi bien aimé la mise en page du texte. Il y a un véritable jeu sur la police d’écriture. J’ai trouvé cela original. Cela rend le texte vivant.

Trois petits riens 2 - Balivernes - Les lectures de Liyah

Ce que j’ai, hélas, moins aimé, ce sont les illustrations. Elles sont signées Kris Di Giacomo. J’avais bien aimé son travail dans Le jour où j’ai perdu mes super pouvoirs, mais là, je suis beaucoup moins charmée.
J’ai trouvé son coup de crayon beaucoup trop simple, et pas assez travaillé à mon goût. Sur certaines pages, je l’ai moins ressenti, mais dans l’ensemble, je n’ai pas vraiment adhéré. C’est bien dommage, car j’ai trouvé l’histoire vraiment très chouette.

Trois petits riens 1 - Balivernes - Les lectures de Liyah

Une jolie histoire où se mêlent petits bonheurs et humour. Dommage que les illustrations ne la servent pas mieux.

Author

Laisser un Commentaire


.