Bande dessinée adultes, 
La rousseur… pointée du doigt, 
Charlotte Mevel, 
Editions Delcourt, 14,50 euros

Présentation de cette bande dessinée : Ses cheveux roux, Charlotte en avait fait un non-sujet. Pourtant, à la naissance de son fils, roux lui aussi, les allusions déplacées fusent. Ce qui n’était qu’un détail, la touche désormais. L’autrice se lance dans un voyage introspectif, questionne sa singularité, notre rapport à l’altérité et se réapproprie sa rousseur pour mieux en déposséder les autres. En toute subjectivité, bien sûr !

Mon avis : Aujourd’hui, je vous présente une chouette bande dessinée, très intéressante des éditions Delcourt.

Voici une bande dessinée à la thématique plutôt originale. L’auteure, rousse, nous évoque son quotidien de rousse, et surtout nous offre une petite retrospective de comment les roux sont vus et ont été vu dans nos sociétés, au fil du temps. Un récit qui a de quoi remettre les pendules à l’heure, car on ne se rend pas forcément compte combien les roux sont pris à partis, seulement de part leur apparence physique. Cela est intolérable pour des personnes de couleurs, par exemple, mais pour les roux, c’est bien différent. 

J’ai trouvé cette lecture particulièrement intéressante et c’est vraiment une claque. Personnellement, je ne suis pas rousse, je n’ai pas de personnes rousses autour de moi, et je ne me suis jamais rendue compte de la souffrance que ces personnes pouvaient vivre et ressentir au quotidien. Jugées sur leur apparence physiques, elles sont régulièrement charriées avec des propos qui peuvent s’avérer offensant et dégradent. Cela remonte à la nuit des temps, et les personnes rousses ont beaucoup de mal à se défaire  de ces stéréotypes. 

Je pense que cette lecture fera prendre conscience à beaucoup de personnes de ce que peuvent vivre et ressentir les personnes rousses au quotidien. Alors attention, nous n’avons pas là un récit autobiographique de l’auteure, pas du tout. C’est plutôt un petit tour d’horizon humoristique des émotions contradictoires que peut provoquer la rousseur. Ces histoires sont parfois ponctuées d’anecdotes personnelles rendant le récit plus touchant à mes yeux. 

C’est une bande dessinée que je conseillerai aux adultes, voir aux grands ados intéressés par cette thématique, mais aussi tout simplement, pour se rendre compte de ce que peuvent vivre les personnes rousses et ouvrir les consciences et arrêter les jugements idiots basés sur les apparences.

Une bande dessinée à découvrir !

Author

Laisser un Commentaire


.