Manga dès 16 ans,
J’en croque pour toi, 
Nanori Iragi, 
Editions Akata, 8,05 euros

Présentation de ce manga : Ito, salaryman à succès, enchaîne les coups d’un soir. Il n’a aucun mal à séduire les femmes et n’a jamais pensé à établir une relation sur le long terme. Pourtant quand Kawai, un nouvel employé, arrive dans l’entreprise où il travaille, le tombeur ne peut s’empêcher d’être perturbé. Ce jeune homme potelé éveille en lui d’étranges sensations, notamment quand il mange. Pour essayer de comprendre ce qu’il ressent, Ito commence par se moquer de Kawai… Mais ces taquineries de mauvais goût ne cacheraient-elles pas autre chose.

Mon avis : Aujourd’hui, je vous présente un manga en un tome seulement des éditions Akata.

Dans ce manga, nous retrouvons Itô, un salaryman a succès qui enchaine les relations sans lendemain. Il a beaucoup de succès auprès de la gente féminine et vit très bien cette position de playboy et ne souhaite pas s’investir davantage dans une relation. Pourtant, ses idées vont valser lorsque Kawai, un nouvel employé arrive dans l’entreprise. A l’opposé de ce qu’Itô aime, il va pourtant se laisser charmer par Kawai.  Comme vous l’aurez compris, ce manga plonge dans la romance entre hommes où ce que l’on pourrait aussi appeler Boy’s love. Mieux vaut le savoir avant de commencer la lecture car ce style peut ne pas convenir à tous. On a ici une histoire plus adulte, notamment avec des scènes un peu osée. Tout ne tourne pas autour de cela, mais là encore, mieux vaut être averti. Toutefois, bien que le thème soit plus adulte, l’histoire reste toutefois très légère et gourmande. En effet, on a ici une histoire plutôt amusante entre un playboy hétérosexuel convaincu et un jeune homme plutôt potelé, et loin d’être le parfait Don Juan. Pourtant, Itô se trouve indéniablement attiré par Kawai, surtout lorsqu’il mange.

Comme je vous le disais c’est une histoire plutôt légère qui se lit facilement et rapidement. Les évènements s’enchainent un peu vite, ce qui est parfois dommage car on a un peu de mal à s’attacher aux personnages mais surtout à comprendre leurs sentiments. Cela aurait été sympa de creuser un peu plus la psychologie des personnages. Mais cela aurait donné une série plus longue, et finalement, je ne pense pas non plus qu’il y ai matière à plus. C’est une série à réservé à un public plus mature, je dirai aux alentours de 16 ans, ainsi qu’aux jeunes adultes. 

Les dessins sont sympas, les personnages très bien dessinés et les enchainements se font bien. C’est très agréable et fluide à la lecture .
Ce manga est une petite lecture sympathique et sans prétention, un petit moment de légèreté entre deux séries. Ce n’est pas un indispensable pour moi, mais ça se laisse lire et apprécier !

Un one-shot sympathique entre deux séries ! 

Author

Laisser un Commentaire


.