Roman jeunesse dès 10 ans, 
Dreamcraft, 
L.P. Sicard, 
Hachette romans, 12,90 euros

Présentation de ce roman jeunesse : «  Pourquoi rêver quand on peut jouer  ?  » C’est le slogan de la toute nouvelle console de jeu Dreamcraft. Lorsque je m’endormirai, cette nuit, je serai plongé dans une réalité virtuelle, dans un monde extraordinaire, magique, terrifiant peut-être… Choisirai-je l’alliance du Minotaure ou de l’Hydre ? Serai-je un combattant, un magicien, ou un voleur ? Et surtout, mes amis deviendront-ils mes ennemis ? Bonne nuit, et bonne partie !

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir un chouette petit roman jeunesse des éditions Hachette.

Je sens que ce roman va beaucoup plaire aux jeunes lecteurs fans de jeux vidéos. Ici, on retrouve Mathis, un jeune garçon qui achète comme son ami Alex, le dernier jeu vidéo à la mode : Dreamcraft. Ce jeu vidéo équipé d’un casque de moto va permettre à ses joueurs de jouer durant la nuit alors qu’ils s’endorment. Commencent alors pour ce jeune garçon s des aventures incroyables qu’ils n’auraient pu imaginer, même dans ses rêves les plus fous.

Bon, je ne vais pas vous mentir, mais personnellement, je n’ai pas lu ce roman. Ce n’est pas ce qui m’attire, mais j’ai choisi ce livre pour les lecteurs. C’est un livre qui avait tout pour leur plaire. En effet, ils adorent l’univers des jeux vidéos. Ce roman était donc une évidence pour eux. Mes enfants lisent beaucoup, mais ils ont tendance à lire beaucoup plus de BD et de manga que de romans, je suis donc toujours à la recherche de romans qui pourraient leur plaire et les aider à lire davantage de gros bouquins.

Du coup, je peux vous dire que mes enfants, Adam 12 ans et Jibril 10 ans, ont beaucoup aimé ce roman qui les a plongé dans un univers qu’ils aiment. Aventures, suspens et jeux vidéos sont au rendez-vous avec nos trois héros de cette histoire auxquels les lecteurs pourront rapidement s’identifier. Ce trio conviendra à tous avec deux garçons et une fille.
Globalement c’est un roman qui se lit assez bien et qui a su capter l’attention de mes lecteurs.

Niveaux dessins, il y en a quelques uns en noir et blanc qui apparaissent au fil des pages, venant ainsi rythmer la lecture. Après, je dois vous avouer que ces derniers sont très scolaires. Personnellement, je ne suis pas fan, mais après c’est un livre pour ado et ce n’est pas le plus important ici.

Une lecture à découvrir pour les fans de jeux vidéos !

Author

Laisser un Commentaire


.