Bande dessinées dès 10 ans, 
L’épouvantable peur d’Epiphanie Frayeur, 
Tome 2 : Le temps perdu, 
Gauthier, Lefèvre, 
Editions Soleil, Métamorphose, 18,95 euros

Présentation de ces bandes dessinées : Une histoire savoureuse et pleine d’humour autour des peurs enfantines. Epiphanie Frayeur est une petite fille qui grandit en même temps mais moins vite que sa peur. Ses cheveux sont constamment dressés sur sa tête. Elle a peur de tout, tout le temps. Cette peur une énorme masse noire qui prend différentes formes la suit partout, attachée à ses pieds comme son ombre. A l’orée de ses neuf ans, épiphanie souhaite réussir à la dompter pour ne plus la subir. Au cours de cette quête, elle fait d’étonnantes rencontres toutes plus loufoques les unes que les autres : un psychiatre, un coiffeur, un chevalier sans peur et sans reproche, un dompteur de fauves, une voyante… Nouera-t-elle de nouveaux liens qui la rendront plus forte ?

Tandis qu’Épiphanie fête son anniversaire avec ses parents « Chez Pépé Roni », au fil d’une conversation embarrassante, elle bascule à l’intérieur d’elle-même – dans l’autre monde ! Elle y retrouve, avec joie, certains de ses acolytes d’aventure ainsi que sa minuscule peur. Épiphanie a encore quelque chose à régler : elle va, en effet, devoir retomber en enfance… Commence alors une quête à la recherche du temps perdu qui passera par une virée dans un parc d’attractions, une salle de cinéma, une escapade dans sa chambre d’antan et un tour en balançoire… Une nouvelle histoire fantastique ludique et profonde autour des peurs enfantines.

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir les deux tomes d’une très chouette BD des éditions Soleil.

Dans cette bande dessinée, nous retrouvons Epiphanie Frayeur une petite fille qui a peur de beaucoup de choses. Sa peur prend vraiment beaucoup de place dans sa vie, trop de place. Sa peur a grandi même plus vite qu’elle ! Alors que ses 9 ans approchent, Epiphanie souhaite enfin réussir à dompter sa puer afin de ne plus la subir. Elle va donc partir dans une aventure aussi folle que loufoque et tenter de ressortir épanouie.

Dans le second tome, Epiphanie fête ses 9 ans. Lors de sa fête d’anniversaire elle plonge à l’intérieur d’elle-même et repart dans une quête folle celle du temps qui passe et de la perte de temps.

J’ai adoré ces deux bandes dessinées qui sont vraiment géniales. Dès le début, on est plongé dans une ambiance comme je les aime. Cela ne sera pas sans vous rappeler Alice au pays des merveilles j’en suis certaine. cela se remarque aussi bien dans l’ambiance de ces histoires que dans les personnages loufoques et les discussions pleine de bon sens (… ou pas). Personnellement, j’adore !!!! Si vous êtes fan d’Alice, je suis certaine que vous allez adopter de suite Epiphanie ! Ces histoires sont également l’occasion d’aborder des thèmes plus profond, notamment la quête de sois. Si c’est un sujet que l’on pense réservé aux adultes, il n’en est rien et ici, je suis certaine qu’Epiphanie saura toucher les jeunes lecteurs qui pourront se reconnaitre en elle. 

C’est une série que je recommanderai aux jeunes lecteurs dès 10 ans, mais également aux adultes qui aiment les belles histoires, les jolies BD, les textes profonds et simples à la fois. Avec Epiphanie, vous allez être servie ! Je ne sais pas si nous aurons droit à d’autres tomes, mais je l’espère ! 

Les dessins sont merveilleux ! J’ai de suite craqué pour ce style très particulier et original. C’est doux, c’est fin, c’est coloré, c’est soigné, … Les couleurs sont très bien choisies et nous plongent parfaitement dans cette ambiance peu commune.

Une série coup de coeur que je vous invite à découvrir et à offrir à Noël ! 

Author

Laisser un Commentaire


.