Histoire pour enfants dès 6 ans,
La baleine la plus seule au monde, 
Kim Crabeels, Sebastiaan Van Doninck, 
Alice Jeunesse, 16 euros

Présentation de cette histoire pour enfants : Lila vit dans un phare où elle collectionne les coquillages que son papa lui rapporte de ses expéditions. Il est océanographe et il passe beaucoup de temps à faire des recherches. Trop… Il a pour passion une baleine solitaire que ses congénères ne peuvent trouver car elle émet des signaux à 52 hertz quand les autres émettent entre 12 et 25 hertz.

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir une très jolie histoire pour enfants des éditions Alice Jeunesse.

Dans cette histoire pour enfants, nous allons rencontrer Lila, une petite fille qui vit dans un phare avec son papa. Son papa est souvent absent car il parcourt les mers pour ses recherches. Lila se sent alors très seule. Un jour, son papa lui parle d’une baleine pas comme les autres, car les autres baleines ne peuvent pas la voir. Elles n’entendent pas son chant qui est trop faible. Lila se dit alors que cette baleine est comme elle, très seule. 

Voici une très jolie histoire, très touchante qui est inspirée de faits réels. En effet, la baleine la plus seule au monde existe vraiment. Sa fréquence est différente de celle des autres baleines. Sa fréquence est de 52 Hertz lorsque la fréquence des autres est entre 12 et 25 Hertz. Ce phénomène reste inexpliqué mais les scientifiques continuent d’étudier ce phénomène rare. J’ai trouvé cela donc vraiment très bien de raconter cette histoire dans un album jeunesse. Personnellement, je n’avais jamais entendu parler de cette baleine si seule. 

C’est une histoire vraiment très touchante qui aborde la grande thématique de la solitude, mais aussi des relations entre parents et enfants avec ici la relation de Lila et son père. Malgré leurs longues séparations, leur relation est très forte et très profonde. Cela est bien abordé dans cette histoire et on ressent tout cet amour qui les unit. Cette histoire va très vite flirter entre le rêve et la réalité, nous plongeant ainsi dans un joli récit comme je les aime. 

Cette lecture est à proposer aux plus grands, je dirai aux alentours de 8 ans. Elle peut toutefois convenir aux plus jeunes, mais nous avons ici un texte assez long et souvent les enfants plus petits ne veulent pas couper l’histoire en deux parties. Du coup, c’est vraiment à voir selon vos enfants, mais globalement à partir de 6-8 ans, ce sera très bien.
Coup de coeur également pour les magnifiques illustrations, très belles et très douces, à l’image de cette jolie histoire. Les couleurs sont magnifiques et enchanteresses !

Une très jolie histoire à ne pas manquer ! 

Author

Laisser un Commentaire


.