Bande dessinée, 
Vent mauvais, 
Cati Baur, 
Rue de Sèvres, 20 euros

Présentation de cette bande dessinée : Je m’appelle Béranger, parisien, quarante-quatre ans, huit kilos en trop et deux filles en garde alternée. Je suis scénariste. J’ai écrit une grosse comédie il y a quinze ans, qui repasse presque chaque Noël. J’ai aussi une maîtresse et une ex-femme qui me fait chier. Pour les kilos, je cours. Pour l’ex-femme, je ne sais pas, la seule solution est de partir loin… Midlife crisis. Ça passe, il paraît…

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir une bande dessinée des éditions Rue de Sèvres. Cette histoire est de Cati Baur, une auteure dont je vous ai déjà parlé pour ses illustrations avec le titre Igor jamais sans mes oreilles.

Dans cette bande dessinée, nous retrouvons Béranger, parisien et scénariste qui a connu un gros succès avec une comédie il y a quinze ans. Depuis, il semble stationner dans sa vie, L’inspiration n’est plus là. Rien n’avance. Il est divorcé, il est père de deux adolescentes et a une maitresse qui ne semble pas vouloir vivre avec lui. Alors il a pris la grande décision de quitter Paris et de s’installer à la campagne tout près de grandes éoliennes qu’il adore regarder, ce qui est loin d »être le cas de tous les habitants du village. A la campagne, il va faire la rencontre de Marjolaine, un personnage fort et haut en couleurs. 

Cette bande dessinée est plutôt sympa et originale de part son histoire. On suit ici le quotidien de Béranger dans sa nouvelle vie, cet homme qui semble faire sa crise de la quarantaine et qui décidé de tout plaquer pour refaire sa vie, retrouve son inspiration perdue et re-créer un succès. Oui mais voilà, tout ne va pas aller comme il l’entend. Problème de travail, problème avec ses filles, problème dans sa vie personnelle, problème de voisinage. Cette BD aborde des thèmes très intéressants racontés ici avec justesse. J’ai beaucoup aimé les différents personnages qui possèdent chacun une vraie force. S’il y a Béranger et Marjolaine, il y a aussi Lison, l’une des deux filles de Béranger qui est très touchante. 

Cette BD est à réserver aux adultes, je pense. Il y a tout d’abord cette fin. Je vous avoue que je ne m’y attendais pas du tout ! Elle est un peu abrupte. J’ai l’impression que dans les dernières pages c’est une dégringolade en série pour notre personnage principal. Du coup, cette fin saura marquer les esprits, c’est certain. Je pense que personne ne pourra sortir indifférent de ce récit. Les illustrations sont sympas de manière générale. Au départ, je n’étais pas forcément convaincu, mais lors de ma lecture je m’y suis tout à fait faite et j’ai trouvé l’ensemble très sympa.

Une BD surprenante et originale ! 

Envie de découvrir ce titre ? 
Commandez-le directement en cliquant sur l’image ! 

Author

1 Commentaire

Laisser un Commentaire


.