Bande dessinée adultes, 
Les fiancées du califat, 
Marc Trévidic, Matz, Giuseppe Liotti, 
Rue de Sèvres, 15 euros

Présentation de cette bande dessinée : « Nous avons besoin de toutes les forces que nous pouvons trouver, Cheikh. Et puis, les mécréants ne se méfient pas des femmes. N’est-ce pas toi qui m’as dit qu’il fallait utiliser les point s faibles de nos ennemis ? » Le célèbre ex-juge antiterroriste Marc Trévidic et Matz livrent un nouveau thriller haletant, magnifiquement mis en scène par Giuseppe Liotti.

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir une bande dessinée saisissante éditée chez Rue de Sèvres.

Cette bande dessinée nous plonge au coeur d’un petit groupe de femmes qui ont prêté allégeance à un mouvement islamiste radicale. Oum Ghalib est la chef du groupe et son mari Abou Ghalib engagé en Syrie fait le lien entre le cheikh et elle. Bien qu’il ne soit pas convaincu pour laisser ces femmes mener de grandes missions, il décide de laisser sa chance à ce groupe de femmes implantées à Toulouse. Elles sont alors chargées dans un premier temps de tuer l’imam Sarfaoui, jugé traite à l’Islam par ces radicaux. 

C’est une histoire glaçante et saisissante, surtout depuis les attentats que la France a connu ces dernières années. Ici, c’est encore plus surprenant car on est plongé dans un groupe de femmes, celles dont on ne se méfierait pas. C’est un récit réaliste que l’on pourrait tout à fait voir au JT de TF1. Ces femmes sont impitoyables et déterminées. Elles ne reculent devant rien pour montrer qu’elles sont tout aussi capables que les hommes. Dénuées de sentiments leurs actions sont vraiment glaçantes. 

C’est un récit qui se lit bien, mais je ne peux m’empêcher de souligner ici que bien évidemment ces personnes ne sont pas musulmanes et ne représentent en rien les valeurs de l’Islam. Ce sont des personnes radicalisées et endoctrinées qui pensent agir selon l’Islam mais il n’en est rien. Pareil, ce n’est pas parce qu’une femme est voilée ou entièrement couverte qu’elle est potentiellement une terroriste. Je trouve que l’amalgame se fait encore trop rapidement, et je tenais à le souligner ici. 

C’est une bande dessinée qui devrait plaire aux lecteurs qui aiment les récit policiers où l’enquête et les faits de société sont au coeur du récit. C’est une histoire prenante et qui se lit bien. De plus, les dessins sont également bien faits et très détaillés. C’est très réaliste et apporte une dimension d’autant plus saisissante au récit.

Un récit glaçant mais intéressant à lire.

 

Author

Laisser un Commentaire


.