Bandes dessinées pour enfants dès 8 ans,
Journal d’un chat assassin,
L’anniversaire d’un chat assassin, 
Véronique Deiss, d’après Anne Fine, 
Rue de Sèvres, 10,50 euros

Présentation de ces bandes dessinées : Tuffy n’est vraiment pas un chat fréquentable : il a mauvais caractère, adore martyriser les oiseaux et rentre très souvent avec une victime animale entre les dents, ce qui ne manque jamais de faire fondre en larmes sa jeune maîtresse Ellie. Si bien que quand il revient avec le lapin des voisins, mort, entre les pattes, il est immédiatement accusé… mais n’a pas les mots pour donner sa version des faits ! Voici son journal, qui nous dévoile tout de la psychologie de ce chat assassin.

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir deux bandes dessinées adaptées de romans pour la jeunesse des éditions Rue de sèvres. On retrouve ici deux aventures du Chat assassin.

Vous connaissez peut être les histoires du chat assassin. Le chat assassin c’est Tuffy, ce chat pas très fréquentable. Il a plutôt mauvais caractère et il a tendance à martyriser les oiseaux et autres petits animaux qu’il rapporte entre ses dents à ses maîtres. Evidemment, ces derniers ne sont pas du tout contents !
Dans la première histoire, on retrouve Tuffy, soupçonné du meurtre de son ami Thumer, le lapin des voisins. Tuffy va devoir répondre de ses crimes et cela ne va pas être une mince affaire.
Et dans la seconde histoire, Tuffy se rend compte qu’il né un 31 octobre. Il est ravi de voir que sa famille se déguise en son honneur. Il va vite déchanter quand il comprend qu’ils se déguisent pour Halloween. Tuffy décide donc de s’organiser une fête d’anniversaire où tous les chats du quartier seront conviés. Mais la fête va dégénérer lorsque les chiens s’incrustent également. 

Les histoires de Tuffy sont toujours très drôles. On retrouve ici des histoires à l’humour bien particulier, je dois bien l’avouer. Il faut passer en mode second degrés, et si vous aimez cet humour particulier, alors vous allez adorer le chat assassin et toute sa clique. Personnellement, j’aime bien ce côté décalé, et ces histoires sont un bon moyen de faire découvrir cet humour un peu différent aux enfants. 

J’aime beaucoup l’idée d’adapter des romans en bandes dessinées. Je trouve que cela peut aider les enfants qui ont un peu de mal à se mettre à la lecture de romans, de lire des histoires sur lesquelles ils ne se seraient peut-être pas penchés. Ces histoires ne font donc pas exception, mais en revanche, je dois bien avouer que je ne suis pas vraiment fan des dessins que je trouve un peu « grossier ». Le trait n’est pas fin et j’ai du mal à accrocher à ce style un peu particulier à mes yeux. Cela est évidemment une affaire de goût, et c’est donc à voir selon chacun.

Une adaptation réussie et très rigolote ! 

Author

Laisser un Commentaire


.