Bande dessinée dès 8 ans, 
Les bonhommes de pluie, 
François Duprat, 
Les éditions de la Gouttière, 13,70 euros

Présentation de cette bande dessinée : L’été, c’est le temps des jeux, des premières amours de vacances, de la détente et de l’aventure. Celui d’Héloïse s’annonce pourtant pluvieux et morose. Tracassée par le déménagement qui l’attend à la rentrée, la jeune fille part camper au bord de la mer avec son oncle, sa tante et son petit cousin. Un petit groupe d’adolescents, habitués des lieux, met Héloïse et Théo au défi d’aller récupérer un objet dans la vieille maison qui se dresse sur la plage… Il paraît que, cette année, la bâtisse est hantée par des fantômes, des bonshommes de pluie…

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir une très chouette bande dessinée des éditions de la Gouttière.

Dans cette bande dessinée, nous retrouvons Héloïse, une jeune fille en vacances avec sa tante, son oncle et ses cousins. Ensemble, ils font du camping dans le nord. Il ne fait pas très beau, ni chaud et Héloïse craint de s’ennuyer . Avec son petit cousin Théo qui est plutôt habitué aux lieux, ils vont croiser deux jeunes garçons qui vont les mettre au défi d’entrer dans la maison que l’on dit hanté. Héloïse et Théo sont loin de se douter de la découverte qu’ils vont faire.  

Voici une chouette bande dessinée pour le moins originale. Si la famille tient une place centrale dans l’histoire, on va également y aborder un thème assez délicat et que l’on ne croise pas forcément souvent en littérature jeunesse, celui des migrants. Une histoire qui se veut donc plutôt originale car elle oscille entre la réalité, le mystère et on joue même sur le surréaliste avec l’introduction d’hypothétiques fantômes. Mon seul regret par rapport à tout cela, c’est que j’ai trouvé que le thème central de l’immigration qui est un sujet majeur et important a été un peu survolé et les choses ont tardé à se mettre en place. Je pense que ce sujet aurait mérité d’être plus approfondi afin qu’il devienne vraiment central dans l’histoire et que cela puisse toucher davantage les jeunes lecteurs. 

Malgré tout, c’est une histoire vraiment sympa et très agréable à lire. A la maison, Adam (12 ans) et moi l’avons lu et tout les deux nous ressortons ravis de cette lecture. Je pense qu’elle pourra parfaitement plaire aux enfants dès 10 ans, sans soucis. 

J’ai également beaucoup aimé les dessins que j’ai trouvé soignés et vivants. Il y a un certain dynamisme qui se ressent et qui nous entraine dans l’histoire. J’ai aussi aimé les jolies couleurs employées.

Une jolie découverte à faire ! 

Author

Laisser un Commentaire


.