Histoires pour enfants dès 3 ans, 
Hans Brinker : Le petit garçon qui sauva son village, 
Violaine Troffigué, Sébastien Pelon,
Mina et Waraba, 
Souleymane Mbodj, Jean Marc Denglos, 
Père Castor, 5,25 euros

Présentation de ces histoires pour enfants : De jolis contes pour découvrir les Pays-Bas et l’Afrique. 

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir deux jolies histoires pour enfants du Père Castor.

La première histoire nous emmène aux Pays-Bas où nous allons faire la rencontre de Hans Brinker, un petit garçon qui va avoir un destin incroyable pour son village. En effet, Hans habite un petit village en bord de mer. Celui-ci est protégé par la digue, mais une nuit de tempête, Hans perçoit un trou dans la digue. Il met vite son doigt à cet endroit afin que le trou ne laisse pas entrer l’eau. Le petit garçon va résister toute la nuit. 

C’est une jolie histoire que je conseillerai aux enfants dès 5 ans. Le texte est un petit peu long, je pense que les enfants plus petits et/ou peu habitués à rester attentifs aux histoires seront moins réceptifs. Personnellement, j’ai trouvé cette histoire vraiment sympa et original. J’ai aimé le contexte des Pays-Bas, c’est assez rare de retrouver ce pays dans les histoires pour enfants. De plus cette histoire aborde le chouette thème du courage, et il est clair que notre petit héros n’en manque pas. Les illustrations sont très jolies avec un trait fin et soigné. 

Changement de cap avec la seconde histoire qui nous emmène en Afrique avec ce conte très joli. Ici, on retrouve Waraba, un jeune lion élevé par une girafe. Ils sont inséparables, malgré leurs différences et le quand dira-t-on. Waraba a grandi en sachant qu’il ne devait jamais s’approché du Lac Interdit gardé par Sogolo le sorcier. Mais une année de terrible sécheresse, Waraba prend son courage à deux pattes pour affronter le sorcier. 

C’est encore une bien jolie histoire que nous offre ici la collection Père Castor. Un joli conte d’Afrique raconté par le très talentueux Souleymane Mbojd, que j’aime beaucoup. Je ne connaissais pas du tout ce conte et je suis vraiment contente de cette découverte. Là encore, je dirai que cette histoire s’adresse aux enfants aux alentours de 5 ans et/ou qui ont l’habitude des textes un peu plus longs. En tout cas, elle se lit avec plaisir et les illustrations sont très jolies et dans l’esprit des contes africains.

Encore deux jolies histoires de cette collection à découvrir !

Author

Laisser un Commentaire


.